Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
32 € Format papier
24 € Format ePub
24 € Format PDF
Télécharger

 Analyse comparée de l'intermédiation financière dans la zone euro et aux États-Unis


Céline CHOULET * Économiste, équipe d'économie bancaire, BNP Paribas. Contact : celine.choulet@bnpparibas.com.
Laurent QUIGNON ** Responsable de l'équipe d'économie bancaire, BNP Paribas. Contact : laurent.quignon@bnpparibas.com.

Au lendemain de la crise financière de 2008, la zone euro a connu une profonde reconfiguration de son système financier. À défaut de bénéficier des facteurs clés qui ont soutenu le développement de la finance de marché aux États-Unis, le mode de financement de l'économie européenne ne s'en est pas pour autant trouvé radicalement transformé. Si les modalités d'intervention des banques centrales étaient, de part et d'autre de l'Atlantique, adaptées aux physionomies respectives des systèmes financiers, les crises récentes ont contribué à réduire leur polarisation. Il apparaît, enfin, que les structures de financement des économies n'ont pas tant d'effet sur la nature des contreparties de la masse monétaire que sur la taille de cette dernière en proportion de la richesse nationale. Deux singularités américaines (la relative concomitance des entrées et des sorties de capitaux et la titrisation de créances) contribuent à expliquer ce phénomène.

Les systèmes financiers américain et de la zone euro sont régulièrement opposés, le premier étant présenté comme l'archétype des structures de financement « market-based », le second relevant plutôt du modèle « bank-based ». Les profondes mutations intervenues au cours de la dernière décennie font désormais apparaître cette taxinomie quelque peu simpliste, sinon caduque. Le dynamisme du cycle financier et le durcissement de la réglementation bancaire au lendemain de la crise de 2008 se sont en effet accompagnés d'un essor de l'intermédiation non bancaire au sein de la zone euro.Nous nous intéressons ici à l'analyse de l'intermédiation financière au sens étroit, parfois qualifiée d'« intermédiation de bilan » ou de « finance indirecte ». Selon son acception étroite, l'intermédiation financière consiste à mettre en adéquation l'offre…