Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
32 € Format papier
24 € Format ePub
24 € Format PDF
Télécharger

 L'intermédiation bancaire : la grande transformation


Dominique PLIHON * Centre d'économie de Paris-Nord, rattaché au CNRS. Contact : dplihon@orange.fr.

L'intermédiation bancaire a constamment évolué au cours des dernières décennies pour s'adapter aux mutations de l'environnement économique et réglementaire. Cet article retrace les principales étapes de cette transformation, qui va de la banque « ennuyeuse » de la période des Trente Glorieuses jusqu'au stade actuel du shadow banking, au cœur de la grande crise financière de 2008. Une typologie comparée des principales formes d'intermédiation est présentée. Les développements récents et à venir de l'intermédiation bancaire dans le contexte de la révolution numérique sont également analysés.

Les banques ont connu une évolution spectaculaire au cours des dernières décennies pour s'adapter à leur environnement économique, juridique et technologique. Il y a un abîme entre la banque traditionnelle d'après-guerre qualifiée d'« ennuyeuse » par Paul Krugman et la banque financiarisée d'aujourd'hui dont le prix Nobel d'économie dénonce les excès qui ont conduit à la crise financière de 2008 (Krugman, 2009).L'évolution de l'intermédiation bancaire a été rythmée par les lois bancaires successives qui ont obéi, depuis les années 1960, à une logique de libéralisation progressive et profonde du secteur financier, dans le contexte du processus de globalisation financière. Cette transformation des modalités de l'intermédiation concerne les quatre fonctions principales des banques : le financement de l'économie, la gestion des risques, la…