Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
32 € Format papier
24 € Format ePub
24 € Format PDF
Télécharger

 Vers un investissement vraiment responsable ?


Guillaume VUILLEMEY * Professeur associé de finance, HEC Paris ; chercheur associé, CEPR (Londres).Contact : vuillemey@hec.fr.

La « responsabilité sociale » des investisseurs est au cœur de nombreux débats actuels. Cet article interroge le passé et le futur de ce concept. Tout d'abord, il montre que l'« investissement socialement responsable » est historiquement une contradiction dans les termes : la figure de l'investisseur – un apporteur de capitaux qui ne s'implique pas dans la gestion d'une entreprise – n'a pu apparaître que le jour où la responsabilité des actionnaires a été limitée. Comprendre la révolution qu'a été la généralisation de la responsabilité limitée permet ensuite d'éclairer nombre de débats contemporains sur l'investissement « socialement responsable » et de mettre en évidence ses limites. Enfin, cet article plaide en faveur de formes alternatives, plus fortes, de responsabilité des investisseurs qui, si elles étaient introduites, bouleverseraient en profondeur l'intermédiation financière.

L'investissement socialement responsable (ISR) a connu un développement fulgurant au cours des deux dernières décennies1. Dans les enquêtes d'opinions, un nombre croissant d'épargnants se montrent intéressés, tandis que les actifs sous gestion (difficiles à mesurer, en raison des problèmes de définition) se chiffrent en trillions de dollars. Selon la définition la plus courante – qui soulève néanmoins une quantité de questions –, un investisseur se montrerait « socialement responsable » en acceptant de sacrifier une partie du rendement financier de son investissement (ajusté du risque) pour conformer ses décisions à certaines fins d'utilité supposément publique. Par exemple, un fonds socialement responsable peut éviter d'investir dans des secteurs jugés « immoraux » (pétrole, armement, tabac, etc.) ou privilégier les entreprises qui ont…