Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
32 € Format papier
24 € Format ePub
24 € Format PDF
Télécharger

 L'évolution des émissions de dette en devise et les nouveaux défis révélés par la pandémie de Covid-19


Gong CHENG * Économiste senior, Office de représentation pour l'Asie-Pacifique, Banque des règlements internationaux (BRI). Contact : gong.cheng@bis.org. Les points de vue exprimés dans cet article sont ceux de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement l'avis de la BRI. L'auteur remercie Mohammed Chahad, Benoît Mojon, Ilhyock Shim et Édouard Vidon pour leurs commentaires instructifs, et Jimmy Shek et Taejin Park pour leur excellente assistance de recherche.

Cet article analyse l'évolution des émissions d'obligations en devise dans les économies émergentes après la crise financière mondiale, s'intéressant notamment aux disparités régionales. De 2011 à 2019, les marchés émergents ont considérablement réduit leur dépendance des financements en devise et se sont tournés vers les emprunts en monnaie locale sur les marchés de dette aussi bien national qu'international. Si les emprunts libellés en monnaie locale éliminent les asymétries de change pour les emprunteurs, une dynamique défavorable entre les taux de change et les rendements des obligations libellées en monnaie locale pourrait accentuer le risque de taux pour les investisseurs étrangers, conduisant ainsi à une fuite de capitaux lors d'un choc externe, tel qu'une pandémie. Développer les marchés locaux de dette et nourrir une base d'investisseurs nationaux restent ainsi une solution de long terme à mettre en œuvre par les pays émergents.

Pour soutenir leur développement ainsi que leur processus de rattrapage économique, les pays émergents et en voie de développement1 ont souvent besoin des financements étrangers. Outre les investissements directs étrangers, source de financement plus stable, les pays en développement ont bénéficié des flux de portefeuilles importants et réguliers depuis deux décennies, avec une prédominance des flux obligataires comme l'illustre le graphique 1 (infra).Graphique 1Flux bruts de portefeuilles dans les pays émergents(en Md$)Sources : Institute of International Financial Tracker, https://www.iif.com/Research/Capital-Flows-and-Debt/Capital-Flows-Tracker ; calculs de l'auteur.D'une part, grâce à des réformes institutionnelles ayant solidifié leur cadre macroéconomique, les gouvernements des économies émergentes semblent avoir surmonté la…